13/03/2013

Ce qu'on en fait....

17:10 Écrit par carpe diem dans Y aller, regarder, ressentir | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

27/12/2011

faudra qu'on m'explique!

11:37 Écrit par carpe diem dans Y aller, regarder, ressentir | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

04/12/2011

Happy

  

31/08/2011

Décalé

Just for fun !

10:36 Écrit par carpe diem dans Y aller, regarder, ressentir | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

31/03/2011

Boire ou...

Parce que cela vaut la peine de passer 5 minutes qui ne seront pas perdues pour tout le monde. Accrochez vous!

20/11/2010

Hibou maboul

12:51 Écrit par carpe diem dans Y aller, regarder, ressentir | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

guitare au Botwana

Quelques tites vidéos trouvées sur le net. Pas très récentes mais que j'aime parce qu'elles me ramènent à quelque chose, me touchent ou me font rire. Comme ça pour passer le temps

grimpe


Free-solo-speed-climb
envoyé par yeremi13. - Découvrez les dernières vidéos de sport.

01:19 Écrit par carpe diem dans Y aller, regarder, ressentir | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

23/11/2009

Ô Mal Aimé

Oyez oyez, braves gens,poètes et gens de bonne compagnie, réjouissez-vous :  Tienou me signale que le restaurant ô Mal Aimé est ré-ouvert depuis peu. Et comme toute bonne nouvelle n'arrive jamais seule, au restaurant dédié à Apollinaire s'est adjoint un hôtel de six chambres superbes. Donc non seulement vous allez pouvoir profiter de l'excellente cuisine de ce lieu  magique mais également prolonger confortablement  votre séjour. Ceux qui hésitaient encore à parcourir la distance n'ont donc plus aucune excuse!  Et ne le regretteront pas, j'en suis convaincu!

pict-07-big

© 2009 Ô Mal-Aimé | Hôtel Restaurant à Stavelot - Cuisine du terroir imaginaire et fantaisies maison
Tous droits réservés. Design www.bluetouch.be

Comme je sais que nombreux internautes débarquent chez moi suite à un recherche sur ce lieu incontournable, voici donc de quoi rassasier leur curiosité. Pour plus d'informations un lien vers le site du rest'Ö Mal Aimé est inséré sur le dessin ci-dessous

 

IMG_0001

Comme un tatouage de papier
Gravé sur ta peau linéaire
Comme le rayon  de l'astre étoilé
    Attiré par l'appel d'un appeau lunaire     
A la découverte, garder les sens éveillés
Et goûter l'émoi d'un repos culinaire
Car on ne peut qu'être Bien Aimé
A la table d'Apollinaire
Et pourquoi ne pas profiter de la la charmante petite ville de Stavelot et de son abbaye ainsi que de cette région magnifique


08/11/2009

Mon préféré

Tant que je suis dans les vidéos, je résiste pas à vous filer un petit extrait (autre que la bande annonce que l'on trouve partout) de "Numéro 9" de l'excellent Tim Burton

Mon préféré parmis tout les film d'animation. Parce qu'il ne ressemble à aucun autre. Parce qu'il est noir et rempli d'espoir. Parce qu'il est dur (pas endessous de 6 ans hein!) Parce qu'il est magnifiquement ingénieux.

Il n'est sans doute plus possible de le voir au ciné (ce qui était quand même un must) mais qui est maintenant disponible en vidéo (je pense) et que c'est un indispensable.

J' A-D-O-R-E

 

07/11/2009

Irrésistible!

Enfin! Les images du film "l'enfer" de Georges Henri Clouzot sorties des Archives françaises du film où elles restaient bloquées depuis 40 ans. Bromberg a visionné plus de 15 heures de rush pour réaliser un documentaire exceptionnel sur ce film culte qui sortira ce mercredi dans les salles.

Ce film dont le tournage avait débuté en 1964, véritable ode à la beauté de Romy Schneider, devait atteindre la perfection et révolutionner le cinéma selon Clouzot

L'enfer, au budget illimité, allait s'imterrompre après 3 semaines de tournage pour ne jamais reprendre.

Paralèllement, Serge Bromberg publie également un livre : "Romy dans l'enfer" chez Albin Michel-Lobster

Le voici sorti des oubliettes...... Irrésistible!!!

Mitch, (d'après Olivier Deheneffe)

 

 

18:03 Écrit par carpe diem dans Y aller, regarder, ressentir | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

08/03/2009

Museum

Le musée d'histoires naturelles de Rouen ou le charme surrané d'un musée 1900
IMG_0010

Que dire? Un autre monde! Un musée hors du temps. Où je me suis plus extasié de la beauté de ses vitrines que des collections qui y étaient exposées (quoique la salle dont vous pouvez voir les photos est intéressante des deux points de vue)

De grandes salles, tout en longueur, de verre, de bois, de métal,légèrement poussiéreuse et défraîchies, rassemblant des collections d'animaux empaillés, une succession de bêtes crevées, ternies par le temps, parfois miteuses (ou calamiteuses c'est selon) exposées en des poses grotesques et dans des décors de carton pâte. Des bocaux de formol où languissent des formes bizarres, laiteuses, gluantes. Des formes ....difformes. Des erreurs et bêtes de foire.
IMG_0018

Presqu'un musée de Pagnol, comme on n'en voit plus où si peu. A ce point désuet et dépassé qu'on se dit qu'il faut qu'il reste en l'état, qu'il doit être classé au patrimoine, à la mémoire du temps, celui qui passe, qui évolue, s'informatise, s'audio-visualise. Se dire que c'est comme ça qu'apprenaient nos parents, sans télé et PC. Que c'est comme ça qu'ils découvraient
IMG_0011

Une belle balade finalement, dans les arcanes du temps. C'est l'année Darwin. Je comprend!
Si vous passez par Rouen, c'est pas cher... allez-y...pour les odeurs, le bruit de vos pas, la nostalgie...

26/10/2008

rapport à....

La dernière photo d'Ehiie (http://www.ehiie.be/photoblog/index.php?showimage=601) m'a fait penser à l'un de mes dessins animés préférés, 1001 pattes, et plus précisément lorsque Tilt quitte la colonie, ce qui est un de mes moments préférés dans le film. L'allusion à Buzz l'Eclair dans la version française (Vers l'infini et au-delà) me fait trop marrer!  Bref un ptit aperçu, spécialement pour Ehiie

 

16/08/2008

Belle

thumbnail

Parce que cette nouvelle version me fait marrer.... et qu'en y réfléchissant bien, on phantasmait tous un peu, nous les ptits mecs, sur cette pub culte....


Découvrez Richard Gotainer!



 A écouter jusqu'au bout... et encore un mythe qui s'effondre....

from

03/08/2008

Histoire de bien recommencer la semaine

05/07/2008

Le combat ordinaire

Pour ceux qui douteraient encore (shame on you!) que la BD n'est pas de la littérature, je vous conseille (et je suis loin d'être le seul ou même le premier à le faire) de lire "LE COMBAT ORDINAIRE" de Manu Larcenet.  Cette série est un chef d'oeuvre! Les 4 albums (jusqu'à présent) se lisent à la suite (parce que c'est impossible de faire autrement)  et procurent tous le même plaisir. Ils invitent à la réflexion sur soi,  le monde et nos relations. L'histoire, toute simple, en apparence, nous pousse dans nos retranchements avec force, fluidité et surtout sans prise de tête.

Je suis bédéphile depuis que je sais lire (heu pas bédéphage hein) et ne suis jamais resté scotché à un genre particulier. (Je passe alègrement de Chaland à Franquin, de Serge Clerc ou Boucq à Charlier ou Gotlib... de l'humour à de l'héroïc fantasy...) mais j'ai été rarement impressionné par tant de maîtrise scénaristique et graphique.

Bref J'ADORE (à tel point que je me demande pourquoi je ne vous en ai pas encore parlé) même..... si effectivement (si, si , j'en ai entendu un le dire dans le fond là...) ce n'est pas parce que moi, j'aime que c'est un gage de qualité

Bon alors pourquoi ne pas essayer par vous même...... Le tome un (Prix du meilleur album à Angoulème en 2004) en ligne en cliquant sur la page de couveture de l'album ci-dessous, via l'excellent site du VICTOIRE MAG (dont je vous met un lien également, parce qu'il y plein d'autres choses intéressantes à y trouver)

Mais surtout si vous accrochez, allez acheter ces 4 albums, ce sont des bijoux indispensables

9782205054255
Présentation de l'éditeur
Ne tournons pas autour du pot, le Combat Ordinaire est un Chef d’oeuvre.
À travers l’histoire d’un jeune photographe de presse s’interrogeant sur ce qu’il doit faire de sa vie, Larcenet brosse une comédie parfois drôle, parfois triste sur le passage à l’âge adulte, sur l’amour et les choix qu’il implique, sur notre comportement vis à vis des autres et du passé.
Une grosse claque par un auteur en état de grâce. Mine de rien, on a beaucoup de chance ! ! ! Larcenet est venu chez Dargaud avec Lazarr et les Cosmonautes. C’était déjà vraiment bien. Puis coup sur coup, on a vu et lu son évolution et l’on assiste, en direct, à l’avènement d’un auteur hors du commun, sans doute le meilleur de sa génération.
Le Retour à la Terre, sommet d’humour était la première étape : prouver que Larcenet peut faire rire tout le monde, des lecteurs de “La Vie” au bédéphile le plus pointu ; le Combat Ordinaire enfonce magistralement le clou dans une veine plus réaliste, tendre et violente.
Tout ce que bien des cinéastes ou des romanciers ont voulu capter sur le passage à l’âge adulte, sur l’amour et les choix qu’il implique, sur notre comportement vis à vis des autres et de l’Histoire, le Combat Ordinaire parvient miraculeusement à le retranscrire, nous le faire partager. Tous les débats stériles sur la guerre d’Algérie, puisqu’il s’agit aussi de ça, prennent une grande baffe dans la gueule. Le Combat est l’oeuvre d’un auteur en état de grâce qui parvient dans une chronique douce amère, jamais intello et toujours légère à parler de façon simple de choses très compliquées.
Saluons donc comme il se doit, la publication d’un réel chef d’oeuvre ! ! !

logo_victoire_

04/07/2008

Au fil du temps


Découvrez Various!

 Encore un rendez-vous exceptionnel proposé par "La Samaritaine".

Les deux compères virtuoses Steve HOUBEN et Charles LOOS accompagnés des quatre excellentes demoiselles du quatuor à cordes THAIS pour un concert  un jeudi soir (il y a maintenant 15 jours) qui m'a transporté.....

D'abord l'endroit : Pour ceux qui ne connaissent pas, La samaritaine est un café théatre dans les Marolles à Bruxelles. Une ancienne cave magnifique et conviviale. Une ambiance chaleureuse, fréquentée par des artistes dans l'âme, des gens proches, accessibles et souriants....communicatifs.  Un petit endroit sympa où la patronne (sympa aussi évidemment) nous propose un panel de spectales de qualités (jazz, théatre, one-man show...) et intimiste. C'est un endroit où l'on rencontre les artistes.... Oui c'est ça, je viens de trouver le mot juste : c'est un lieu de rencontre

 

bv000006



Steve Houben, Charlie Loos.... deux musiciens d'exception... qui se connaissent et travaillent ensemble depuis des lustres
Voici la présentation du concert par "La Samaritaine" qui en dit plus que ce que je ne pourrai moi-même

Cliquez pour agrandir l'image
Steve et Charles jouent régulièrement ensemble depuis près de 35 ans(!). Ils ont tout -ou presque- interprété: du jazz, du folk, du classique, des compositions originales. Un peu partout dans le monde... On les retrouve dans des formules inhabituelles: en duo orgue (d'église) + saxe, en trio avec Maurane (HLM), ou dans des formules plus classiques: duo piano-sax/flûte, quartette de jazz...
Les voici avec un quatuor à cordes! Et pas n'importe lequel, puisqu'il s'agit du merveilleux Quatuor Thaïs!
La magie de cette rencontre est telle que Steve et Charles enregistrent en mai 2007 le CD "Au fil du Temps" (Mogno J026). Notons que Steve y est entendu tant à la flûte qu'au saxes soprano et alto, et qu'y figure une pièce d'une vingtaine de minutes (sans piano) qui est un réarrangement d'une œuvre commandée à Charles Loos par le "Hidden Valley Institute of the Arts" (Californie), écrite à l'origine pour sept violoncelles et sax soprano. C'est le répertoire de ce CD (plus quelques nouveautés) qui sera proposé cette semaine à La Samaritaine.
Autant dire que La Samaritaine est ravie et honorée.
Régie: Clivia Reyckers
   Et ce fut......MAGIQUE !! Lorsque la musique vous transporte à ce point, vous élève......Ce soir là (et je sais que je n'étais pas le seul...) leur musique m'a fait visiter un tas de contrées imaginaires, m'a révélé des paysages, des ambiances..... Elle a fait naître des sourires, de l'enthousiasme dans la poitrine venu d'on ne sait où.....et puis des larmes aussi....sans savoir pourquoi....juste une émotion de la musique. J'ai rarement vécu cela. Quand je lui ai dit cela à Charlie après le concert, m'a dit que c'était gagné alors.... qu'il était heureux que sa musique m'ait touché....et il m'a dit merciBen non, désolé.....merci à vous!CDj026

08/06/2008

La charmille

Non loin de chez moi se trouve un endroit magique, unique en Europe : La Charmille
IMG_0001
Au sortir du hameau de Vertbuisson, petit village dont les jolies petites maisons sont construites en moellons de grès et de quartzite, la Vêquée nous emmène naturellement vers La Charmille.
mais 1
La Charmille fut créée en 1885 par l'industriel JR Nys sur l'ancienne voie de Liège dont une partie fut aussi voie romaine. Cette route  est ce qu'il reste de l'ancienne voie de Liège et est appelée aussi "Vêcquée" ou "Pierreuse voie", parce qu'empruntée par les évêques de Liège se rendant à l'abbaye de Stavelot. Cette voie était encore praticable avant guerre bien que non empierrée. C'est en l'empruntant que les allemands arrivèrent à Vertbuisson le 11 mai 1940
voie 2
Mais revenons à la Charmille.
IMG_0004
 Elle est constituée de 4700 plants de charme. Classée depuis 1979, la Charmille, taillée et incurvée forme une véritable voûte végétale de 573 mètres de longueur.
charm1

 Elle est vraiment unique en Europe!

charmi1
Autre endroit agréable de la ballade, au sortir de la Charmille, le chemin poursuit sur une drève de hêtres pourpres.
IMG_0008
Cette drève nous conduit au château de Haut-Marais, initialement construit à la fin du XVIè siècle par le receveur du prince-évêque de Liège, Simon de Maret, sans doute pour percevoir les droits de passages sur la Porallée, cette ancienne voie romaine qui traversait le plateau fangeux, hostile et désertique.
Ci-dessous les anciennes serres du château devenu depuis l'internat de l'école d'agriculture de La Reid
serre 2
 Comme quoi, ça vaut la peine de regarder les choses qui existent...là.... à côté......

03/06/2008

Asshole

 

Envie de vous faire partager une "pub" que certains connaissent déjà. Je l'adore car c'est le genre d'humour grinçant que j'affectionne... et il n'y a pas que de l'humour d'ailleur.... En plus, celle-là, elle est de chez nous

Malheureusement, je sais pas la télécharger donc faudra vous rendre sur le site via le lien ci-dessous

http://www.culturepub.fr/videos/handicapes-europe-asshole...

06/04/2008

Hautes Fagnes

Quelques photos des Hautes Fagnes, chez moi. Une réserve naturelle magnifique, unique en Europe. Une zone de landes et de tourbières où la faune et la flore particulière sont d'une richesse magnifique

Photos : Mitch 
Si vous voulez en voir et en savoir plus, je vous conseille les trois sites en lien ci-dessous.... Prenez le temps de vous y promener....
 
Et puis aussi un livre magnifique, parmis d'autres : "Images de fagne" d'André Drèze et René Schumacker édité par le Studio ADR sprl à Verviers
fagnes1

24/01/2008

Ensemble, c'est tout

 

a15431
Envie ce soir de vous parler d'un dvd que j'ai regardé hier soir. Un film que j'avais totalement loupé à sa sortie en salle : Ensemble, c'est tout
Hier soir j'avais envie d'un dose de bonheur. Ce film, c'est que du bonheur. Un de ces films qui me réconcilie avec le genre humain.  Loin du politico-guerro-thrillo-policier made in USA ou de la super-méga production imposée à gros coup de promo. Loin aussi des films comiques cul-cul la praline ou des drames sociaux qui te bourrent la tronche et le reste....
Mais bon, suis en général bon public et je ne crache pas sur les genres que j'apprécie aussi. Sauf que ptêt hier soir, je n'avais envie que de ça : de bonheur, de chaleur, d'amitié, de poésie, de tendresse.... d'une belle histoire

Oh, tout au long du film, on se doute bien de ce qui va se passer... et le plus fort.... c'est que c'est effectivement ça qui arrive. Et c'est tant mieux. Parce c'est aussi exactement ce que toi, cher spectateur, tu avais envie qu'il leur arrive. Et du coup, t'es encore plus content! Na! Et quand c'est joué comme ça, ça ne gâche rien!

Moi, c'est le film qui me fait oublier le vent qui souffle dehors et les gouttes qui s'écrasent sur les carreaux.

Et puis Audrey Tautou. Et puis Guillaume Canet. (qui dans le film, moi, y m'fait un peu penser à quelqu'un ;o))

 Bref, un film chocolat chaud. Ca réchauffe! 

 ___________________________

La rencontre de quatre destins croisés qui vont finir par s'apprivoiser, se connaître, s'aimer, vivre sous le même toit. Camille fait des ménages le soir dans les bureaux et dessine avec grâce à ses heures perdues. Philibert est un jeune aristocrate féru d'histoire, timide, émotif et solitaire, il occupe un grand appartement que possède sa famille. Franck est cuisinier, viril et tendre, il aime infiniment sa grand-mère, Paulette, une vieille dame fragile et drôle. Leurs doutes, leurs chagrins, c'est ensemble qu'ils vont apprendre à les adoucir, pour avancer, réaliser leurs rêves. Ils vont se découvrir et comprendre qu'ensemble, on est plus fort.

Images du film

Une scène du film "Ensemble, c'est tout" Une scène du film "Ensemble, c'est tout" Une scène du film "Ensemble, c'est tout" Une scène du film "Ensemble, c'est tout" Une scène du film "Ensemble, c'est tout"

26/11/2007

Je parie même....

...que vous allez chanter....

 
1980 - belle des champs
envoyé par fifitou

" alt="decoration" border="0" />