03/08/2011

Cawet

Les paroles indignées et les contrats égratignés
Ont été montés dans le grenier
Les promesses et les attentes insensées
Ont elles aussi été bien remisées
Les reproches, les vaines querelles
croupissent au fond de la poubelle
et le mépris, les regards hautains
sur un tas dans le jardin
Même les souvenirs d'une vie passée
Ont été jetés aux vieux papiers

Les déprimes et idées noires
Sont rangées au fond de l'armoire
Les nanas qui me pompaient l'air
Toutes virées au container
Les mornes soirées de cafard
Bien alignées dans un placard
Et les journées où ça me gave
Resteront au fond d'la cave

Des envies et des "j'espère"
En ai semé plein mes parterres
Des rêves, des idéaux
En avais plein mon sac à dos
Puis dans un carton que j'ai ouvert
J'ai trouvé l'âme complémentaire
Une évidence tracée bien droite
Que je tenais au fond d'ma boîte
Ma vie est devenu papier cadeau
Loin des contraintes et des fardeaux
Un amour à vivre à deux
Qui se lit au fond des yeux

Et je sais que les reproches
Resteront calés en poches


22:40 Écrit par carpe diem dans Rimes et déprimes | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Merci mon loup, pour le cadeau que tu m'as offert un soir de décembre et que j'ai adoré déballer une après-midi de janvier ! Tu es dans coeur pour toujours

Écrit par : Cawet | 03/08/2011

Répondre à ce commentaire

Je n' ai rien à faire là mais je trouve cela magnifique d' autant que je vis la même chose! plein de bonheur à tous les deux!

Écrit par : orfeenix | 08/08/2011

Répondre à ce commentaire

Orfeenix : Mais bien sur que tu as à faire ici! Sinon ce texte je le garde dans mes petits papiers et j'évite de le poster ;o) Cela fait plaisir que tu y réagisse et surtout que tu vives la même chose. Que tout roule pour vous aussi. Yes we can!

Écrit par : Mitch | 09/08/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.