25/07/2011

Arma - Ture

Petit essai sur double sens et rime cachée.  Pas facile de garder une ligne cohérente.

 

En ce lendemain d'Avent
Fort éprouvée par les torts
Blottie derrière l'étang
Personne pour la protéger, sans toi
Elle restait sans voix


Elle se libéra des dictats
Et ses sueurs tempéra
Et suivi alors ses pas

Au jardin, sur le chemin jusqu'au bout

A la mémoire, garder ses caps
Là où l'espace n'est que clos

15:43 Écrit par carpe diem dans Rimes et déprimes | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

L'avent, déjà? et que vas tu faire après? hello Mitch, j' espère que tu vas bien!

Écrit par : orfeenix | 30/07/2011

Répondre à ce commentaire

Orfeenix : Heu oui ça va. Ca n'a pas l'air? Pfff :) Enfin ça va comme un mois de novembre quoi! Non mais t'as vu le temps?

Écrit par : Mitch | 31/07/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.