21/01/2011

Le livre ouvert au milieu de la pièce vide

Solitude passagère
Regard livide
Oublié sur l'étagère
De la pièce vide

Le livre ouvert
Aux pages humides
Fleurs du Mal de Baudelaire
L'Art d'Aimer d'Ovide

Oublié dans la poussière
L'esprit lucide
Seul sur l'étagère
Passage à vide

Et comme ce livre ouvert
Me sens stupide
Au milieu de mes galères
Relent acide

18:45 Écrit par carpe diem dans Rimes et déprimes | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

t'es sür que la pièce était aussi vide que tu le dis ?

Écrit par : Cawet | 10/02/2011

Répondre à ce commentaire

Oh...
Ca j'aime!

Écrit par : cRi | 18/02/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.